NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 05/09/2010

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

MÉMOIRES

 

Débutants

Général

Mémoire du MONDE

 

Glossaire

Général

 

 

INDEX

MULIMÉDIA 

Bibliothèque Univers

Sauvegarde

 

 

Sommaire de cette page

>>> Données

>>> Mémoires

>>> Commentaires

 

 

 

 


 

Sauvegarder les données

numériques mondiales

 

Situation en 2010: la quantité de données numériques explose et pourtant aucun moyen n'assure véritablement une sauvegarde de longue durée.

 

 

 

Données numériques mondiales

 

*           En 2009, la quantité de données numériques à stocker dans le monde est estimée à: 800 milliards de gigaoctets.

Soit: 8 102 x 109 x 109 = 8 1020 octets 

Notez l'utilisation de deux mots pour nommer milliard.

En fait, milliard de milliards se dit Exa, soit 800 Exaoctets.
Il est vrai que ce préfixe n'est pas (encore) très utilisé.

 

*           En 2020, la quantité de données à sauvegarder serait 45 fois plus élevée: 360 1020 = 36 1021 = 36 Zêtaoctets ou encore 36 000 milliards de gigaoctets.

 

Estimation IDC / EMC, cité par L'Expansion de septembre 2010

 

 

 

Mémoires

 

*           Selon la qualité de la mémorisation:

 

En années

Sûre

Risquée

Médiocre

*    Disques optiques

1

5

12

*    Disques durs

3

5

12

*    Mémoires électroniques

3

10

20

*    Bandes magnétiques

30

100

> 100

*    Microfiches et photos

> 100

 

 

 

Source: Académie des sciences et Académie des technologies, LNE, NIST

et L'Expansion de septembre 2010

 

 

 

Commentaires

 

J'ai eu l'occasion, moi-même, de visiter de tels centres de stockage et de sauvegarde de données (data centers).

On y retrouve l'ambiance des années 70, lorsque les ordinateurs (mainframes) étaient très rares, très chers et très délicats: d'où leur mise en salle protégée, souvent en sous-sol avec sas d'entrée et faux-plancher et faux-plafond …

C'est le cas pour les data centers actuels qui abritent des centaines, des milliers de serveurs, lesquels ronronnent au rythme des appels des utilisateurs externes.

Les données sur cassettes de bandes magnétiques sont manipulées par des robots à la façon des juke-boxes d'antan.

Certains exploitants cherchent à minimiser l'énergie servant à refroidir tous ces appareils. En effet, dans le budget d'énergie des centres de données, environ 70% est consacré au refroidissement. Une solution consiste à localiser ces centres dans des régions naturellement froides, comme en Islande.

Les budgets dédiés à la réalisation et à l'entretien de ces centres sont énormes. Ils se chiffrent en centaines de millions d'euros. Il en existe un très grand nombre en France. Les grandes sociétés, voulant préserver l'intégrité et la confidentialité de leurs données, disposent de leurs propres centres de protection des données.

Par mesure de prudence, et face à la haute valeur de ces données, notamment pour assurer la pérennité de l'entreprise, les moyens d'archivage sont généralement redondés sur plusieurs types de mémoires et en des lieux séparés.

 

 

 

 

 


 

Suite

*    Bibliothèque Univers

*    Mémoires

Voir

*    Cinéma

*    Imprimerie infinie

*    MultimédiaIndex

*    Musique

*    Nombres et bibliothèque univers

*    Ordinateurs

*    Photos

Diconombres

*    Nombre 8 1020