NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 22/06/2015

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

Ondes électromagnétiques

 

Débutants

Général

LUMIÈRE

 

Glossaire

Général

 

 

INDEX

 

Sciences

 

Unités

 

Approche

Vitesse

Année-lumière

Lumière et couleurs

Propagation

Relativité

Couleurs

Langage des couleurs

Bleu

 

Sommaire de cette page

>>> Composantes

>>> Lumière visible

>>> Bleu

>>> Vert

>>> Jaune

>>> Rouge

 

 

 

 

Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais il donne autant de lumière.

Abbé Pierre

Bus au sud des États-Unis. Blancs et Noirs se battent pour les meilleures places à l'avant du véhicule. Lassé, le chauffeur décrète que tous sont bleus. Une fois le calme revenu, il lance: Et maintenant, que les Bleus clairs se mettent à l'avant et les Bleus foncés à l'arrière

Gérard Longuet

Si le Soleil était un marchand de glaces proposant 100 milliards de parfums, nous serions capables d'en distinguer que cinq.

Natalie Augier

*    Je broie du noir  et je passe des nuits blanches.

*    Je suis bleu de rage,  je vois rouge et je ris jaune.

*    Je vois la vie en rose / Il m'a fait marron / Il m'a violée

On ne dit pas un stylo noir, on dit un crayon de couleur.

Coluche

Patron, regardez là-haut, je crois bien que c'est un aigle.

Voyons! On ne parle pas comme cela. Il faut dire un oiseau de couleur.

Voir Pensées & humour

 

 

 

LUMIÈRE ET COULEURS

 

La lumière visible ne représente qu'une infime partie du spectre des ondes électromagnétiques. Et pourtant, à l'intérieur, se niche toute la richesse des couleurs et de leurs nuances.

 

 

COMPOSANTES fondamentales des couleurs

ADDITION

 SOUSTRACTION

Les 3 couleurs primaires

Les 3 couleurs complémentaires

 

Vert, rouge, bleu

couleurprim

 

 

Toutes les autres couleurs sont obtenues par addition de ces trois fondamentales.

 

Le blanc est la somme des trois.

 

Cyan, magenta, jaune

couleursec

 

En peinture, il s'agit d'un phénomène soustractif – les pigments absorbent la lumière de certaines longueurs d'onde.

 

La soustraction des trois donne le noir.

 

 

LUMIÈRE VISIBLE

 

Spectre de la lumière visible

Voir  Spectre simplifié

 

 

Limite du spectre visible

 

Longueur d'onde

3,8 10-7

à

7,8 10-7

m

380

780

nm

0,4

0,8

µ

 

Fréquence

Autour de 1014   Hz

                    soit 10 8 MHz

 

 

De part et d'autre du spectre visible (en nm)

 

 Longueurs d'onde

 

Fréquences

40 – 380

Ultraviolet - U.V.

7,9 1014 à 7,5 1015 Hz

380 – 780

Visible

3,8 1014 à 7,9 1014

780 – 1 000 000

Infrarouges - IR

3 1011 à 3,8 1014

  

Couleurs principales

 

 

 

 

BLEU

 

*    Le bleu est le plus dévié par le prisme.

*    La couleur la plus rare de la nature.

*    Miroir: la mer reflète le ciel bleu.

 

Le ciel bleu

*    Lorsque l'onde électromagnétique rencontre de la matière, elle est absorbée puis réémise dans toutes les directions: c'est la diffusion.

 

*    Or, une molécule éclairée en lumière bleue diffuse 16 fois plus qu'avec la lumière rouge.

*    A travers les 10 km de notre atmosphère, c'est la composante bleue qui sera la plus diffusée et donc observée par l'œil.

*    Cependant le soir, il faudra traverser en oblique plusieurs centaines de km. La lumière bleue, à force d'être diffusée, ne nous parvient plus.

*    Nous voyons un ciel rouge, dépouillé de sa composante bleue.

 

 

 

 

Suite en Bleu et culture

 

 VERT

 

*    Le vert est plus dévié par le prisme que le jaune.

*    La couleur de la vie par excellence. Les pigments chlorophylliens qui utilisent l'énergie lumineuse, fabriquent des sucres et libèrent de l'oxygène.

*    Associé à:

*        Camouflage,

*        Signal d'autorisation pour les hommes,

*        Vert émeraude …

 

 

 

  

 JAUNE

 

*    Le jaune est plus dévié par le prisme que le rouge.

*    Couleur très commune dans la nature: caroténoïdes.

*    Synthétisée par les plantes uniquement.

*    Le canari tient son jaune des plantes et graines dont il se nourrit.

*    Changez son menu, il changera de couleur à sa prochaine mue.

*    Associé à:

*        Fruit mur (citron...),

*        Signal de venin,

*        Or,

*        Rétine jaune de l'aigle, tel un filtre qui améliore le contraste de certaines couleurs et permet de mieux voir un lièvre sur fond vert, par exemple.

 

 

 

 

ROUGE

 

*    Le rouge est le moins dévié par le prisme.

*    Une des couleurs les plus rares dans la nature.

*    La synthèse des pigments qui renvoient les ondes rouges du spectre solaire est très complexe, et leur fabrication est gourmande en énergie.

*    Associé à:

*        Signal d'appel à la consommation;

*        (fraise...): carotène;

*        Virilité (rouge-gorge...);

*        Dissuasion (amanite vénéneuse...);

*        Hémoglobine du sang (c'est un hasard): pigment à base de fer capable de fixer l'oxygène;

*        Signal de danger pour l'homme.

 

 

 

VISION TRICHROMIQUE des couleurs

 

Chez l'homme,

On a toujours supposé que la vision normale des couleurs était, fondée sur trois pigments fondamentaux présents dans la rétine: rouge, vert, bleu.

Voir yeux et couleurs

 

Les recherches des dix dernières années remettent en question la vision tri chromique.

 

Certaines femmes

pourraient voir en tétrachromie ou en pentachromie. Encore une histoire de gènes.

 

Les pigeons possèdent cinq pigments de cônes, dont un pour l'ultraviolet.

 

Tous les mammifères non primates (chat, chien, cheval...) ont une vision dichromique.

 

Certains daltoniens sont dichromatiques, voire même monochromiques.

 

Pour les autres,

l'anomalie est due à une altération de certains pigments des cellules photo réceptrices qui tapissent la rétine.

 

La vision des couleurs

est plus variable d'un individu à l'autre et entre sexes qu'on ne le pensait encore récemment.

 

 

  

COULEURS & YEUX

*        3 couleurs primaires.

Rouge, jaune, bleu.

Thomas Young vers 1800

*       3 types de nerfs optiques.

Rouge, vertu, bleu.

Hermann von Helmoltz (1821-1894)

*       6 couleurs de base.

Rouge, vert, bleu, jaune, noir et blanc.

Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832)

*       Le blanc n'est seulement le mélange de toutes les couleurs, on peut l'obtenir en mélangeant du bleu et du jaune, par exemple.

Il y a opposition entre rouge et vert, bleu et jaune, noir et blanc. Ce qui est presque vrai! (voir ci-dessous).

Ewald Hering (1834-1918) - physiologiste

*       Les cônes de la rétine détectent la couleur.

3 types de cônes:

*    violet – 419 µ

*    vert – 531 µ

*    vert jaunâtre – 558 µ

Longueur d'onde de réponse maximum.

*       Avant d'atteindre le cerveau, le signal passe par des paires de cellules spéciales de réponses opposées.

4 types de cellules en deux paires opposées:

rapide – lent

rouge – vert

vert – rouge

jaune – bleu

bleu – jaune

Au repos, elles ont un régime d'émission d'une fréquence régulière. Une variation du régime (rapide - lent) donne une information de couleur au cerveau.

Le cerveau ne détecte donc pas une longueur d'onde, mais le régime de battement d'une cellule.  C'est pourquoi, il peut y avoir des comportements étranges du cerveau face à la couleur. Le rouge peut apparaître au bout du spectre du violet, par exemple.

À noter que le blanc et le noir ne sont pas des opposés comme le rouge et le vert. On peut les voir simultanément dans le champ visuel où ils se mêlent pour former le gris. Blanc et noir, modèles de dualité, en fait se fondent gentiment l'un dans l'autre.

Par contre, rouge et vert ne peuvent pas se tolérer ensemble. Ce sont deux couleurs sont inséparables.

 

 

 

Suite

*    Langage des couleurs

Voir

*    Arc-en-ciel et ses sept couleurs

*    OptiqueIndex

*    ParticulesIndex

*    Univers

Sites

*    Lumière sur le photon

*    Guide des couleurs par leur nom

*    Wikipedia – liste des couleurs, codage, symbolique

Cette page

http://villemin.gerard.free.fr/Science/Lumvisib.htm