NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 05/10/2015

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

RUBRIQUE   BIOGRAPHIE

 

Débutants

Général

ARISTOTE

 

Glossaire

Général

 

 

 

Sommaire de cette page

>>> ARISTOTE

>>> ORGANON

 

 

 

 

 

 

ARISTOTE

384 - 322 av. J.-C.

*      Rejoint l'Académie ou enseigne Platon (disciple de Platon).

*      Sera le précepteur d'Alexandre.

*      Plus biologiste que mathématicien.

*      Distingue 4 éléments et 4 propriétés.

*      Postule la quintessence source inépuisable d'énergie.

*      Distinction entre axiomes (définitions ou hypothèses) et thèses.

*      Formule les règles de la logique sur laquelle repose le raisonnement déductif, créant la logique classique.

*      Les objets mathématiques sont des abstractions des corps physiques, des propriétés .desquels sont déduits les résultats mathématiques.

*      Il se trompait en affirmant que la vitesse de la chute des corps est proportionnelle au poids.

*      Les planètes tournent autour d'une Terre immobile.

*      Seuls les corps parfaitement sphériques peuvent exister dans les cieux et rien de nouveau ne peut jamais y apparaître.

*      Déteste l'idée du vide et opte pour un univers éternel et infini.

*      L'éternité du temps est une infinité potentielle.

*      Technologie.

 

Lycée et péripatéticiens

335 av. J.-C.,  Aristote fonde son école rivale de l’Académie. Elle est proche du gymnase dédié à Apollon Lycien (de la province de Lycie). Il lui donne le nom de lycée: le lycée d'Athènes.
Les occupants du lycée (maîtres et disciples) avaient pour habitude de réfléchir en marchant autour du péristyle du bâtiment. On les nommait les péripatéticiens.

Voir DicoMot

 

  

ORGANON et LES ÉLÉMENTS

 

*    Dans l'Organon, vers 300 av. J.-C., Aristote définit en quelques principes et quatorze règles la base du raisonnement déductif.

*    Plus tard, les logiciens médiévaux ajouteront cinq règles supplémentaires.


 
Exemples

 

Loi d'identité

*    Chaque chose est identique à elle-même.

Loi de contradiction

*    Aucune chose ne peut à la fois être et ne pas être.

Loi du tiers exclu

*    Quelque chose est soit vrai soit faux, il n'y a pas de troisième possibilité.

 

*    Dans " les Éléments", Euclide propose dix propositions de départ et leur applique les règles du raisonnement déductif. Il en déduit des centaines de théorèmes.
 

 

 

 

Équité selon Aristote

On voit ainsi clairement ce qu'est l'équitable, que l'équitable est juste et qu'il est supérieur à une certaine sorte de juste. De là résulte nettement aussi la nature de l'homme équitable : celui qui a tendance à choisir et à accomplir les actions équitables et ne a s'en tient pas rigoureusement à ses droits dans le sens du pire, mais qui a tendance à prendre moins que son dû, bien qu'il ait la loi de son côté, celui-là est un homme équitable, et cette disposition est l'équité, qui est une forme spéciale de la justice et non pas une disposition entièrement distincte.

Éthique à Nicomaque, Aristote IVème siècle avant JC

 

 

 

 

 

Voir

*    Contemporains

Diconombre

*    Nombre 14

Aussi

*    Raisonnement

*    Grands personnages de l'histoire – Junior

Cette page

http://villemin.gerard.free.fr/aBiograp/Aristote.htm