NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 14/12/2017

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique         Brèves de Maths    

            

Physiciens

 

Débutants

Général

  Ettore MAJORANA

 

Glossaire

Général

 

INDEX    Grands hommes / Contemporains

 

 

 

Majorana selon Fermi

Dans le monde il y a plusieurs catégories de scientifiques : ceux qui font de leur mieux, et ceux, de premier plan, qui font de grandes découvertes, fondamentales pour le développement de la science. Et puis, il y a les génies, comme Galilée et Newton. Ettore était de ceux-là. 

There are several categories of scientists in the world; those of second or third rank do their best but never get very far. Then there is the first rank, those who make important discoveries, fundamental to scientific progress. But then there are the geniuses, like Galilei and Newton. Majorana was one of these.

Voir Fermi et ses calculs

 

 

 

RÉSUMÉ

MAJORANA

Ettore

1906-1938

31 ans

Italien

(Sicile)

*           Doué d'une grande puissance de calcul, génie du niveau de Galilée.

*           Associable, tourmenté, il disparaît volontairement et mystérieusement lors d'une croisière.

*           Études d'ingénieur à l'université de Rome.

*           Travaux sur l'atome et l'interaction nucléaire

*           En 1937, il envisage l'existence de particules qui pourraient résoudre l'énigme des la matière noire.

 

 

 

En savoir un peu plus

 

*    Physicien italien avant-gardiste et très doué. Travaux sur particules et notamment neutrinos.

*    Théoricien doué d'une formidable agilité et créativité en mathématiques.

*    Il est surnommé: le grand consultant pour les problèmes difficiles.

*    Dans les années 30, fait partie à Rome du fameux groupe de Fermi. Le plus brillant des physiciens réunis dans ce groupe.

*    D'une seule lecture d'un article de Frédéric et Irène Joliot-Curie, il comprend qu'ils ont découvert le neutron... sans même s'en rendre compte.

*    Il imagine le neutrino, comme Dirac.

*    Travaille avec Heisenberg en Allemagne.

*    Son nom est attribué à une particule et à une équation.

 

Histoire du neutron

À la fin des années 20, les physiciens avaient identifié trois particules: le photon (quantum de lumière), l'électron (constituant des atomes), et le proton (composant du noyau de l'atome). Difficile de comprendre comment les protons (de charge positive) pouvaient ne pas se repousser dans le noyau. Une quatrième particule devait s'imposer: le neutron. Mais personne ne le sait encore.

Frédéric Joliot et Irène Curie découvrent qu'une particule sans charge peut entrer dans la matière et en éjecter un proton. Ils pensent qu'il s'agit du photon, seule particule neutre connue. Majorana a une autre explication car, pour lui, la particule doit avoir la même masse que le proton, un proton sans charge, le neutron.

 

Histoire du neutrino

Majorana est aujourd'hui connu pour ses recherches sur le neutrino. L'équation de Dirac décrivant l'évolution de l'électron était connue. Majorana y travaille et découvre une solution réelle et, celle-ci impose l'existence d'une particule identique à son antiparticule, le neutrino, une particule comme l'électron mais sans charge. Dans l'équation la description de l'électron nécessite quatre composants alors que le neutrino n'en n'utilise que deux. Modeste, comme à son habitude, on doit la connaissance de cette découverte à Fermi qui la publia sous le nom de Majorana.

 

Particule de Majorana

La particule de Majorana est encore hypothétique. Elle serait utile pour réaliser le rêve de la Grande Unification des interactions.


 

D'après Ettore Majorana – Genius and Mystery – Témoignages de Fermi et Oppenheimer

 

 

 

Étienne Klein (né en 1958)

Physicien français.

École centrale Paris.

Docteur en philosophie des sciences

DEA de physique théorique.

Dirige le Laboratoire de Recherches sur les sciences de la matière du CEA.

A écrit un livre sur la vie et les travaux de Majorana:

 

En cherchant Majorana – Le physicien absolu – Étienne Klein – Équateurs essais / Flammarion – 2013

 

 

Extraits du livre d'Étienne Klein

 

Les professeurs devraient "insister sur ce qu'impliquent les principes les plus fondamentaux de la physique: le rôle des symétries, l'élégance des équations, les propriétés essentielles du réel. Le jeune homme veut avancer sur la crête de l'absolu."

  Page 33

 

Les principes qui gouvernent l'atome et ses constituants se dévoilent:

*      le Français Louis de Broglie vient dénoncer le principe de la dualité entre l'onde et le corpuscule;

*      le Viennois Wolfgang Pauli, son principe d'exclusion;

*      l'Allemand Werner Heisenberg, son principe d'indétermination;

*      le Danois Niels Bohr, son principe de complémentarité.

(En 1928) Fermi veut que l'Italie comble son retard. (…) Il est pressé de former la dream team. (Majonara en fera partie)

Page 41

Un électron est un objet minuscule qui peut-être très véloce, voire se déplacer à une vitesse très proche de celle de la lumière. Ce double statut impose que l'équation susceptible de le décrire en toutes circonstances soit une sorte de mariage de la physique quantique, qui traite des objets de très petite taille, et de la théorie de la relativité qui traite  des objets très rapides. Bref cette équation se doit d'être quantique et relativiste. À la fin de l'hiver  1927, Paul Dirac parvient à construire une telle équation en utilisant des arguments en apparence assez compliqués, mais qui en réalité s'inspirent en droite ligne de son idéal de beauté et de simplicité.

Page 109 et 110       Voir Neutrino

 

 

 

 

 

Voir

*             Contemporains

*             Bouteille de Klein (un autre)

*             Mécanique quantiqueIndex

Livre

*             Point Zéro – Antoine TracquiCritic puis Pocket – 2016 – Étrange activités dans l'Antarctique – Thriller à conseiller (fortement) à tous ceux qui s'intéressent aux rubriques de ce site. 

Cette page

http://villemin.gerard.free.fr/aBiograp/Majorana.htm