NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 16/01/2017

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

Ésotérisme

 

Débutants

Général

Labyrinthe

 

Glossaire

Général

 

 

INDEX

 

Ésotérisme

 

Histoire

 

Géométrie

 

 

Sommaire de cette page

>>> Labyrinthe type

>>> Construction

>>> Labyrinthe de la cathédrale de Chartres

>>> Historique

>>> Labyrinthe-jeu

>>> Labyrinthe végétal

>>> Labyrinthe de Hilbert

 

 

 

 

LABYRINTHE

 

Le labyrinthe est initiatique par excellence.

Il conduit en un lieu central qui est le rendez-vous, l'épreuve ultime où l'homme se trouve confronté au miroir.

 

Labyrinthe classique à sept circonvolutions.

Entrez en restant sur la partie blanche.

Une ligne verticale au milieu coupe sept parties blanches pour aboutir au centre.

 

 

Labyrinthe type

 

Labyrinthe à trois circonvolutions. On les compte en traçant une verticale au milieu. La quantité de circonvolution est égale au nombre de croisement de cette barre  (verte) avec le chemin (pointillés ocres) pour arriver au centre.



 

 

Construction

 

*      La construction est relativement simple:

*  Faire la croix rouge (1) accompagnée des quatre points rouges.

*  Dessinez les morceaux de spirales dans l'ordre de 2 à 5. Ils relient alternativement une extrémité de la croix à un point et inversement.

 

 

 

 

 

 

*    Pour sept circonvolutions le noyau de départ est montré en rouge. Ensuite, le procédé est exactement le même.

 

 

 

Trois circonvolutions

 

Sept circonvolutions (départ)

 

 

 

Labyrinthe de Chartres

 

*      260 m, c'est la longueur du labyrinthe énigmatique de la cathédrale de Chartres.

*      Il conduit le visiteur vers un monde mystérieux! Onze anneaux de dalles noires.

*      Au centre, une plaque de cuivre gravée du combat mythique de Thésée et du Minotaure. Étrange pour une cathédrale.

*      En effet, cette cathédrale recèle de nombreux signes ésotériques.

*      Elle fut reconstruite après un troisième incendie entre 1144 et 1200. Le labyrinthe est construit en 1225.

 

*      Chaque quadrant contient sept retours à 180°.

*      Dès l'entrée, après le premier virage à 180%, on se retrouve à proximité du but … La route va nous laisser proche du centre (chemin en rouge) avant de nous en éloigner.

*      Prenez le chemin de la sortie. Après un petit aller-retour vite fait, on se retrouve proche de la sortie, puis propulsé sur une demi-périphérie externe …

 

 

 

HISTORIQUE des labyrinthes

 

*      Le fil d'Ariane dans la mythologie grecque (Iliade): ,

 

Ariane, princesse mortelle, est la fille du roi de Crète Minos (fils de Zeus et d'Europe) et de Pasiphaé (fille d'Hélios, le dieu du soleil).Thésée s'enfuit du labyrinthe grâce au fil qu'il dévide derrière lui; fil fourni par Ariane à condition qu'il l'épouse. Thésée tue le Minotaure  et oublie sa promesse. Il abandonne Ariane su l'île de Naxos.  

 

*      Observation de méandres depuis la plus haute époque sur des gravures rupestres (-15 000).

*      On trouve un labyrinthe complexe sur une sépulture néolithique creusée vers 3000 ans avant notre ère en Sardaigne.

*      A la même époque, labyrinthe de Tintagel en Cornouailles (-1800, - 1400) en Syrie. En -1400, Dédale construit son labyrinthe, commandé par Minos pour y enfermer le monstre, le Minotaure.

*      Quelques siècles plus tard, en Galicie.

*      Les civilisations grecques, puis romaines le reproduisent partout.

*      Célèbre labyrinthe du palais de Cnossos (-1700, -1450) où Thésée tue le Minotaure et sort grâce au fil d'Ariane.

*      Il se répand en Inde, en Amérique du Sud et conquiert les pays nordiques où on le retrouve massivement.

*      On le trouve parfois comme motif à la croisée de certaines croix.

 

*      Il s'est propagé durant un millénaire jusqu'à l'époque de la construction de la cathédrale de Chartres.

 

*      Au Moyen Âge, les moines parcourent les labyrinthes à genoux en signe de purification, de contrition pour leurs péchés.

 

*      La majorité des cathédrales comportait un labyrinthe, souvent effacé par la suite (on prétend que les enfants y jouaient pendant les offices). Le labyrinthe de la cathédrale de Chartes est sans doute le plus abouti.

 

*      On le retrouve plus tard sous forme ludique dans les jardins des XVIIe et XVIIIe siècles.

 

 

 

Labyrinthe-jeu

 

Ici, le grand jeu consiste à proposer plusieurs chemins dont tous sont en impasse sauf un.

 

 

L'astuce, connue dès l'Antiquité, consiste à cheminer le long du labyrinthe en gardant une main (la gauche, par exemple) le long du mur. Cette astuce ne fonctionne que si tous les murs sont reliés à l'enceinte extérieure.

 

 

 

 

Labyrinthe végétal

 

Ce labyrinthe végétal a été déclaré le plus grand du monde en 2001 (Guiness Book of World Records).

Il s'agit du Pineapple Maze de la Dole Plantation à Oahu, Hawaï.

Il couvre 1,27 ha (12 745 m²) pour une longueur de 3,962 km. En moyenne, il faut 45 minutes pour parcourir le labyrinthe.

 

 

Anglais: The largest permanent hedge maze is the Pineapple Garden Maze at the Dole Plantation in Wahiawa, Hawaii, USA.

 

Labyrinthe de Hilbert (fractale) – Début de construction

labyrinthe3

Voir Labyrinthe de Hilbert

 

 

 

 

 

Suite

*    Pyramide (Khéops)

*    Hidato, labyrinthe avec des nombres

*    Labyrinthe arithmétique – Puzzle du serpent

*    ÉsotérismeIndex

*    Jeu du Rikudo – grille hexagonale

Voir

*    Cabale

*    Gémâtrie

*    Jeu de l'oie

*    Millenium

*    Numérologie

*    Percolation (sorte de labyrinthe)

*    Pythagore

Cette Page

http://villemin.gerard.free.fr/Wwwgvmm/Esoteris/Labyrin.htm