NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 11/09/2016

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

HOMME

 

Débutants

Général

ÊTRE HUMAIN

 

Glossaire

Général

 

 

INDEX

 

Biologie

Vie

Squelette

Mains et pieds

Taille

Cerveau

Articulation

 

Sommaire de cette page

>>> Carte d'identité

>>> Taille du cerveau

>>> Deux lobes spécialisés

>>> Vitesse de l'influx nerveux

 

 

>>> Subliminal

>>> Cerveau et ses affections

>>> Compétitivité, but de la vie ?

>>> Propriétés modernes du cerveau

>>> Les quatre périodes sensibles

 

 

 

 

Le sommet du crâne est apparemment l'unique endroit où l'on n'a aucune chance de pouvoir faire pousser des cheveux.

Groucho Marx

 Voir    Pensées & humour

 

CERVEAU HUMAIN

 

Système complexe, dont on commence seulement à entrevoir le fonctionnement. Plus délicat, les troubles du cerveau et leurs soins: on balbutie encore. Pendant ce temps, notre monde de stress s'acharne à le contraindre.

 

La taille du cerveau humain a augmenté au cours des âges à un rythme beaucoup plus rapide que chez les autres mammifères. Elle a triplé depuis deux millions d'années. La compétition "sociale"  (statut social, richesse …) serait le moteur de cette croissance.

 

Le cerveau représente 2 % du poids du corps chez l'adulte. Et pourtant, il consomme 20 % de l'énergie, au repos comme au travail. les raisons de cette consommation sont encore mystérieuses.

 

 

 

Subitisation et comptage

Perception globale d'une quantité. Dénombrement instantané.  Fait d'appréhender une quantité d'objets sans les compter. La subitisation moyenne d'un adulte est de 4, maximum 5 avec certains objets bien identifiables; celle d'un bébé à la naissance est déjà de 3. La zone du cerveau impliquée est indépendante de celle du comptage verbal. Elle se situe dans la zone du langage. Le sens du nombre serait disponible à la naissance et l'apprentissage n'est qu'une opération qui le renforce. Le sens du nombre est présent bien avant le langage.

Sans connaître ce mot, l'humanité a fait de la subitisation: notation des nombres par blocs de 3, points sur les dés, dessins sur les cartes à jouer … comptage par 2 ou par 3 …

Ne pas confondre avec l'empan mnémonique qui caractérise la quantité de chiffres ou de mots que le cerveau est capable de mémoriser  et de restituer immédiatement (mémoire immédiate).

Voir Dyscalculie

 

 

 

Carte d'identité du CERVEAU

 

*  ENCÉPHALE

Ensemble des centres nerveux contenus dans la boîte crânienne des vertébrés.

 

Comprend trois parties: cerveau, cervelet et tronc-cérébral.

Voir Encéphale

 

 

*  CERVEAU

Divisé en deux parties symétriques: hémisphères.

 

Comporte trois régions principales : encéphale antérieur, mésencéphale et encéphale postérieur.

 

Comprend quatre cavités: ventricules.

 

 

image019 Voir Coupe du cerveau

 

Le cerveau est de taille bien modeste: 1,4 kg

 

2% du poids de l'homme.

 

Il consomme 20% de toute notre énergie (nettement plus que le cœur ou le foie). Cette consommation est quasi-permanente quoique vous fassiez: concentration ou relaxation.

 

Pendant le sommeil paradoxal (20 à 25% de la nuit), le cerveau est très actif, proche de l'état d'éveil. Les yeux bougent énormément durant ce type de sommeil aussi appelé REM pour rapid eye movements.

 

 

 

Il y a plusieurs aspects dans l'être humain. S'il y a trois cerveaux d'âge différents dans l'encéphale humain, pourquoi n'y aurait-il pas plusieurs couches chronologiques chez le même individu?

 Extrait du livre: À l'ombre des lumières  - Jacques Bricmont & Régis Debray

Voir Pensées & humour

 

 

 

TAILLE du CERVEAU

 

10 000 cm3

Taille du cerveau de la baleine

Le plus gros cerveau connu!

10 litres

Rapporté à sa masse totale, son indice d'encéphalisation est 200 fois plus faible que celui de l'homme.

Chez l'homme la taille du cerveau varie beaucoup sans effets significatifs sur la capacité intellectuelle.

 

Taille en cm3

Comparaison

 

 

 

 

 

 

Évolution

Baleine

10 000

Archéoaustralopithèque

400

A. France

1 000

Homo habilis

700

L. Gambetta

1 000

Homo erectus

900

L. Byron

2 300

Homo sapiens actuel

2 000

O. Cromwell

2 300

 

 

 

Poids en grammes

Comparaison

Homme

1 300 à 1 400

Chat

30

Rat

2

 

 

Voir Neurone

 

 

 

Deux lobes spécialisés

Gauche

Droit

Analytique

Calculateur

Synthétique

Sensible

Gestion des émotions agréables

désagréables

*      Langage écrit et parlé

*      Calcul, raisonnement

*      Logique

*      Aptitudes scientifiques

*      Vision déductive, analyse

*      Commande la main droite

*      Compréhension, imagination

*      Conceptualisation en relief (3D)

*      Intuition

*      Dons artistiques

*      Vision holistique, synthèse

*      Commande la main gauche

*   Le plus récent en termes d'évolution.

*   Permet de prendre du recul, d'analyser les situations et de relativiser. Il gère l'enthousiasme, l'émerveillement, la joie.

*   Déclenche le système nerveux parasympathique dont la fonction est de nous détendre, nous relaxer, récupérer nos forces.

*   Le plus ancien en termes d'évolution.

*   Il gère les alarmes, le dégoût, la peur, la colère … les émotions nécessaires à la survie.

*   Déclenche le système nerveux sympathique ou système nerveux de stress qui engendre la sécrétion des hormones comme l'adrénaline pour stimuler le cœur.

Voir Plaisir

 

 

Le cerveau est plus flexible qu'on ne le croit

On ne parle plus de zones mais de faisceau. Le nouveau modèle proposé est connexionniste; l'ancien était localisationniste. Adieu à l'aire de Broca (ou aire de la parole) ou à la spécialisation droite gauche!  Nos cerveaux sont tous différents et se réadaptent selon les traumatismes subis. Pas de points communs en surface, dans le cortex (écorce en latin). Il y aurait, cependant, un cerveau minimal commun. Une sorte de bouquet de fibres serrées à la base du cerveau qui s'écarte en éventail au niveau du cortex.

D'après: le cerveau se répare lui-même – Hugues Duffau, chirurgien des tumeurs cérébrales – Cité par L'Express – 24/09/2014

 

 

 

VITESSE DE L'INFLUX NERVEUX

Vitesse de réaction du système nerveux

 

*    Le système nerveux communique avec le corps de deux manières:

*       Réactions chimiques utilisant des hormones,

*       Transmission de signaux électriques à une vitesse de 130 m/s, soit de l'ordre de la milliseconde pour 10 cm.

 

*    Axone

*       Déplacement de type onde mécanique le long d'une corde.

*       Vitesse proportionnelle à la racine carrée du diamètre de la fibre:
Vitesse de 4 m/s pour une fibre de diamètre 5 µm

                     40 m/s pour                                   0,5 mm

 

*    On a mal avant d'avoir chaud

*       Les cellules thermo réceptrices de la peau sont connectées à la moelle épinière par l'intermédiaire de fibres nerveuses sans myéline.
Vitesse: quelques m/s.

*       Celles de la douleur le sont avec myéline.
Vitesse: 100 m/s.

 

*    Vitesses

 

m/s

*  Vitesse du flux nerveux

Il dépend du type de fibre

0,9 à 90 

*  Sensation de douleur

Retrait de la main d'un objet brûlant

100

*  Réflexion, cheminement de la pensée

20 à 30

*  action

Muscles

Toucher

Douleur

 

120

75

0,6

 

 

*    Expérience

*       0,08 seconde: Décalage du cerveau sur le réel qui crée un effet d’optique.
Une diode lumineuse tourne autour d’un axe.

Un flash illumine la lampe en un point précis.
Selon le sens de rotation de la diode, le cerveau croit la voir à droite ou à gauche de la position réelle.
Notre cerveau est en décalage de 80 millièmes de secondes. Pour compenser, il extrapole et effectue un bond correspondant à 80 ms

Juillet 2000

 

Voir Vitesse d'un spike dans un neurone / Réponse aux émotions

 

 

 

SUBLIMINAL

 

*    Les experts de l’IRM (Imagerie par Résonance magnétique) ont mis au point une nouvelle façon de voir fonctionner nos neurones en temps réel.

 

*    Avec cette technique, on a montré la réalité des effets subliminaux (1999):

 

On montre le chiffre 5 aux volontaires.

Puis des chiffres divers.

 

 

Il faut dire si ces chiffres sont plus petits ou plus grands que 5.

On poursuit l'expérience:

On montre le chiffre 6 en une fraction de seconde.

 

 

et, à nouveau des chiffres variés.

 

 

Le sujet n’a pas conscience du 6 qui est passé en subliminal.

Les expérimentateurs constatent un temps de réponse plus long.

 

 

ONDES CÉRÉBRALES

 

Il en existe de six types:

 

Nom

Fréquence

Spectre

Interprétation

ALPHA

8 à 13 Hz

Large bande

Niveau d'attention: état de détente, de relaxation légère, d'éveil tranquille.

BÊTA

14 à 30 voire 50

bouffée

Activité mentale: concentration, activité volontaire, travail intellectuel.

THÊTA

vers 5

large bande

Stress émotionnel.

Relaxation profonde en éveil.

DELTA

< 4

bouffée

Sommeil profond, sans rêve.

MU

vers 7

pointu

Intention de mouvement.

GAMMA

> 30

large

Très grande activité cérébrale, création.

Méditation de très haut niveau.


 

Voir Ondes

 

 

CERVEAU ET SES AFFECTIONS

Nous savons maintenant comment les psychotropes  (produits qui agissent sur le psychisme) agissent sur le métabolisme de certains médiateurs chimiques du cerveau. Ils agissent en augmentant ou en diminuant la concentration de neurotransmetteurs comme la noradrénaline, la sérotonine, et la dopamine.

Lésions

         Maladies
         neurodégénératives

*    Sclérose en plaque,

*    Maladie de Parkinson,

*    Maladie d'Alzheimer.

Perturbations

         Dépressions

*    Endogènes (fonction de la sensibilité de l'individu),

*    Réactionnelles (suite à un événement dramatique),

*    Accumulatives (suite d'événements stressants).

 

 

 

COMPÉTITIVITÉ, BUT DE LA VIE ?

Notre société

À quoi bon s'échiner à éliminer les maladies mentales si, de son côté, notre société ne cesse de les multiplier ?

Stress

Notre société, de plus en plus rapide, compétitive, stressante, provoque de plus en plus de déséquilibres.

Social

Le tissu social et familial s'est dégradé, les iniquités sont nombreuses, ce qui nécessite des adaptations permanentes dont les plus fragiles ne sont pas toujours capables.

Bureaucratie

Les lourdeurs de nos systèmes, très bureaucratiques, très hiérarchiques, provoquent chez nous une désaffection de la responsabilité et ne permettent pas aux individus de s'épanouir pleinement.

Seniors

Se passer des personnes âgées, c'est souvent une absurdité; c'est aussi se priver d'une mémoire et d'une expérience.

But de la vie

Voilà pourquoi il est urgent de poser les questions collectivement, pour donner aux gens le sentiment qu'ils contribuent de manière positive et qu'ils ont un but dans l'existence.

Cela, c'est encore mieux qu'un médicament.

Jacques Glowinski - Neuropharmacologue, Administrateur du Collège de France

 Extraits de l'article"La dépression c'est une dissonance" - L'express du 31 / 01 / 02

 

 

 

Propriétés ("modernes") du cerveau

Les trois cerveaux

 

Ancienne vision

 

*    Dans les années 1950, le cerveau était représenté par le schéma des homonculus (moteur ou sensoriel) avec des organes de taille proportionnelle à leur innervation.

*    Le cerveau est cartographié selon des aires spécialisées: aire motrice, aire de la vision, aire de l'audition, aire de la parole …

 

 

Vision moderne – Plasticité

 

*    Depuis dans les années 1960, Antonio Damasio fait l'hypothèse d'une intelligence émotionnelle en plus de l'intelligence cognitive. Nous avons donc deux cerveaux: un cognitif et un émotionnel. Le QI, c'est très bien, mais il ne faut surtout pas ignorer le QE (coefficient émotionnel).

*    Dans les années 1960, David Hubel et Torsten Wiesel (prix Nobel en 1981) prouvent que la spécialisation du cerveau n'est pas à 100% prédéterminé génétiquement. Tout se joue dans les premiers mois de la vie.

*    Pas tout à fait vrai! Michael Merzenich introduit le mot plasticité pour caractériser les possibilités de reconfiguration du cerveau tout au long de la vie. Elles sont plus importantes que soupçonnées jusqu'alors. Nos aires cérébrales peuvent changer en quelques mois, voire plus vite La notion de plasticité aucun apprentissage ne serait possible. Merzenich conseille d'ailleurs de ne jamais cesser d'apprendre des choses nouvelles toute sa vie.

*    Témoin de cette plasticité: l'aire 19 est une zone cérébrale très petite à la pointe des deux lobes occipitaux, sollicitée par la vision. Plus vos yeux sont performants, plus cette zone est petite. La zone est active même chez les aveugles lorsqu'ils lisent avec leurs doigts.

*    À la base du cerveau, on a même découvert une zone qui continue à fabriquer des neurones tout au long de la vie.

*    Sans contacts sociaux les dendrites se mettent au repos. Jouer, parler et les voilà qui se mettent au travail en recherchant de nouvelles connexions.

 

Vision moderne – Résilience

 

*    Après un traumatisme, les contacts sont primordiaux pour se reconstruire: c'est le phénomène de résilience. La résilience explique comment il est possible de renaître après une très grande souffrance traumatique. Elle est plus efficace lorsque l'individu a connu des expériences positives précoces et qu'il a eu des relations sociales. Tout de même, ce qui n'a pas été bien réussi dans la petite enfance peut être rattrapé plus tard.

*    Nos neurones ont absolument besoin de la présence physique des autres,  et d'une mise en résonance empathique avec eux. Les télé-contacts qui se développent de plus en plus de nos jours ne favorisent pas cet effet-contact. En relation physique avec quelqu'un, des millions de neurones cherchent à établir des relations avec ceux de l'autre.

*    Notre cerveau capte en moins de vingt millisecondes l'attitude de l'autre: sympathique, accueillant, menaçante, agressive …

*    Les neurones miroirs ont été découverts en 1996 par le neurologue Giacomo Rizzolatti. Ces neurones agissent dès la naissance. Ils miment les actions accomplies par les autres. Vous souriez, le bébé sourit par mimétisme. Votre collègue a du dégoût, vous aurez tendance à l'avoir aussi.

 

Vision moderne – Effet miroir

 

*    Le désir est toujours mimétique, inspiré par l'autre dans le même sens ou par opposition. Théorie développée par Jean-Michel Oughourlian et René Girard. Nous voici donc trois cerveaux: un cognitif, un émotionnel et un mimétique.

*    Notre cerveau travaille en permanence à 100% de ses capacités, mais seulement 1% de cette activité est cognitive, consciente. Les 99% autres servent à actualiser, confirmer, renforcer nos réseaux neuronaux. Découverte faite par Bernard Mazoyer (1952-).

 

Vision moderne – Réseau modulateur

 

*    Jean-Pol Tassin distingue deux types de réseaux de neurones. Le premier, qui compte 99,4% de la population, traite toutes les opérations de notre vie, le fonctionnement classique en quelque sorte. Le second, 0,6% des neurones, est le superviseur, le chef d'orchestre. Il oriente les opérations du réseau de base selon les situations. Ce réseau modulateur oriente vers la conscience, la mémoire et même l'inconscience. Tout cela, bien entendu, de façon instinctive, sans que nous nous en rendions compte. Le réseau modulateur cesse de fonctionner durant le sommeil. Se remettent-ils au travail, vous vous réveiller. En cas de rêve, le cerveau construit une histoire à une vitesse fulgurante: 1/100 s / image!

 

Vision moderne – Réseau moniteur

 

*    Pour terminer par un autre pourcentage: 50% de la matière cérébrale reste très mal connue. Celle constituée par les cellules gliales, dont les astrocytes. On pensait que cette matière servait à structurer le cerveau alors que l'on soupçonne désormais qu'elle contribue à la transmission de l'information.

*    En deux décennies, une grande partie du cerveau a été dévoilée. Reste encore beaucoup à découvrir.

Voir Puissance de calcul humaine

 

D'après le livre cité en référence. Je conseille sa lecture enrichissante avec explications particulièrement abordables

 

 

Les quatre périodes sensibles

 

Bouillonnement synaptiques

Premières années.


Apparition de la langue maternelle en quelques mois. L'intensité de la mise en place neuronale est au maximum.

 

Élagage synaptique

À l'adolescence.

Sous l'effet de bonheurs et de contrariétés. Sorte de concentration sur des zones neuronales bien précises et concentrées.

Activation de l'hyper-mémoire

Tout au long de la vie.

Du fait de vives émotions positives ou négatives.

Grand amour

En général, une seule fois.

Grande émotion. Creuse un large sillon indélébile dans le cerveau.

Selon Boris Cyrulnik – Livre cité page 50

 

 

Les astrophysiciens pensent que nous connaissons à peu près 10% de l'univers et les neurophysiciens que nous n'utilisons que 10% du potentiel de notre cerveau. Je vois un rapport entre ces deux chiffres.

Hubert Reeves

 

Mens sana in corpore sano – Un esprit sain dans un corps sain.

Note: mens en latin signifie bien la santé mentale, l'intelligence

Dixième Satire de Juvénal (poète du début du IIe siècle)

Voir Pensées & humour

 

 

 

 

Index

Cerveau

*    Cerveau - anticipation

*    Cerveau - décalage

*    Cerveau – réaction aux émotions

*    Cerveau - refroidissement

*    Cerveau - taille

*    Cerveau - taille

*    Cerveau - temps de réponse

*    Cerveau - trois cerveaux

*    Glie

*    Langues – Apprentissage

*    Mercure nocif pour le cerveau

*    Neurones

*    Neurones: 100 milliards

*    NIPS – Neuronique

*    Réactions aux émotions

*    Synapses

Aussi

*    BiologieIndex

*    Cancer

*    Cellule

*    Chirurgie

*    Fatigue et stress

*    Intelligence artificielle

*    QI

*    Squelette

DicoNombre

*    Nombre   6

*    Nombre 18

*    Nombre 19

Cette page

http://villemin.gerard.free.fr/Biologie/Cerveau.htm

 

Livres

Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner

 

Albin Michel – 2012

Boris

Pierre

Jean-Michel

Christophe

Thierry

Patrice

Cyrulnik

Bustany

Oughourlian

André

Janssen

Eersel

Pourquoi les filles sont si bonnes en maths et 40 autres histoires sur le cerveau de l'homme

Odile Jacob – 2012

Laurent

Cohen