NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 23/04/2014

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

SAVOIR

 

Débutants

Général

Enseignement

 

Glossaire

Général

 

 

INDEX

 

Enseignement

Bon en maths ?

Dyscalculie

Innumérisme

image008

 

Sommaire de cette page

 

>>> PISA

>>>  Problème de l'innumérisme

>>> Alors

 

 

 

INNUMÉRISME

 

Numératie: ensemble des connaissances et des compétences de base requises pour conduire un calcul.

 

L'innumérisme est la dyslexie non en langue, mais en calcul. C'est un défaut de maîtrise:

*    des nombres,

*    du raisonnement, et

*    du calcul

 

Ce néologisme aurait été créé par le mathématicien québécois Normand Baillargeon.

 

La dyscalculie est un trouble spécifique des apprentissages en arithmétique.

 

Ce phénomène est sévère en France: il touche plus de 7 millions de personnes, enfants et adultes, presqu'une personne sur dix.

 

En 2012, 70% des Français de 18 à 65 ans ont des performances médiocres en calcul.

 

 

 

Rapports PISA de l'OCDE et autres

 

PISA 2012

 

*    L'ensemble des Français ne brillent pas pour leurs capacités mathématiques; pourtant les comptent les meilleurs mathématiciens du monde. 

 

image015

Voir OCDE

 

*    L’Allemagne, elle, suit le chemin inverse et progresse régulièrement depuis 2000, et se situe loin devant la France.

 

INSEE 2011

 

*    Situation en France

*           10% atteint d'illettrisme, et

*           70% atteint d'innumérisme, dont:

10% en grande difficultés pour compter (numération),

15% en difficultés avec les quatre opérations,

35% en difficulté pour des calculs nécessitant un raisonnement, comme par exemple un calcul de pourcentage.

 

 

OCDE  (PIAAC 2013)

 

*    Niveaux des adultes de 16 à 65 ans, pour la première fois cette année. Cette enquête concerne 23 pays de l’OCDE.

*    En mathématiques (numératie) et en langues (littératie), parmi les 23 pays de l’OCDE, le classement de la France occupe une des cinq dernières places avec l’Italie, l’Espagne et Chypre.

 

 

 

Problème de l'innumérisme

 

*    Michel Vigier est ingénieur, professeur de mathématiques et fondateur de la l'Association pour la prévention de l'innumérisme (API).

 

*    Il donne des exemples vécus d'innumérisme:

*           350 + 10 = 370 (prégnance du 10?!)

*           Tu as 16 ans. Quel âge auras-tu dans trois ans? Pas de réponse.

*           10 objets coûtent 22 euros. Combien coûtent 15 objets? Réponse: 16,50 euros (calcul effectué?!). La bonne réponse: chaque objet coûte 22 / 10 = 2,2euros. Pour 15 objets: 2,2 x 15 = 33 euros. 

*           Quel est le chiffre des centièmes dans 153,12? Peu de réponse! C'est 2, car après les unités (ici 3, il y a les dixièmes (ici 1) puis viennet les centièmes (ici 2).

 

*    Les domaines de difficultés

*           organisation et gestion des données,

*           proportionnalité, échelle, règle de trois,

*           produit décimal et division décimale,

*           fractions,

*           aire et hauteur du triangle,

*           périmètre du cercle,

*           etc.

 

*    Besoins en France

*           94% ont besoin de la numération dans leur vie professionnelle,

*           86 % utilisent l'addition et la soustraction,

*           78% la multiplication et la division, et

*           68% les fractions, la proportionnalité et les pourcentages.

 

 

 

 

Alors?

 

*    La dyscalculie, problème pathologique, ne concerne que moins d'un élève sur 100.

*    La prévention de l'innumérisme est affaire d'éducation. Bénéficiant d'une éducation normale, la personne à des difficultés à suivre le programme et décroche. C'est près d'un élève sur deux qui a des lacunes en calcul au collège. Non maitrise du calcul (surtout multiplications et divisions) et manque d'assurance  en technique opératoire de base en algèbre (effet des parenthèses).

*    Ces élèves sont malheureux, car ils ont loupé une marche et se trouvent en déséquilibre sur les marches supérieures. Pris assez tôt, une simple focalisation sur ces problèmes (en classe ou avec les parents ou une personne choisie) et l'élève est re-stabilisé sur l'escalier de la connaissance mathématique. Suite à la satisfaction d'avoir compris, il peut même y trouver une joie.

*    Il est clair que la prévention de l'innumérisme passe par l'enseignement qui que ce soit qui enseigne, professeur, parent ou autres. Et cela, dès le primaire. Enseignement du calcul, mais aussi, et avant tout du français: lecture pour comprendre ce qui est demandé et écriture pour s'y retrouver dans son raisonnement et annoncer le résultat.

*    Michel Vigier préconise l'utilisation de truchements pratiques comme tableau, boulier… pour favoriser l'apprentissage; ne pas se contenter du verbal. L'élève doit faire des expériences. L'ordinateur est pratique pour cela. Pour apprendre le piano, on fait des gammes; en maths aussi!

*    Réservons l'abstraction mathématique à ceux qui approfondissent les mathématiques après le bac. Au niveau primaire et secondaire, les concepts doivent se matérialiser concrètement dans le mental. Le meccano logique des maths doit prendre place et constituer le recours en cas de doute. Fini les recettes apprises par cœur sans très savoir d'où elles viennent (ex: quant j'ai un plus d'un côté de l'équation, il devient un moins de l'autre côté).
 

 

 

 

 

 

 

Suite

*         Dyscalculie

*         Intelligence artificielle

*         Intelligence et arts libéraux

Voir

*         C'est clair – Principales erreurs en algèbre

*         Étudiants

*         Mémoire

*         QI

Cette page

http://villemin.gerard.free.fr/aEnseign/Innumeri.htm