NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 12/10/2016

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

Carrés magiques

 

Débutants

Carrés

magiques

Théorie mathématique

 

Glossaire

Carrés

magiques

 

 

INDEX

 

Carrés magiques

 

Calculs

 

Jeux

Construction

Méthode d'Euler

Méthode diagonale

Symétrie

Latin

Gréco-latin

Échelle alternée

Parallélogramme

 

Sommaire de cette page

>>> Parallélogramme vectoriel

>>> Parallélogramme et carré magique 3x3

>>> Modèle avec des complexes

 

 

 

 

Mathématiques des Carrés Magiques

Le carré 3x3  et le parallélogramme

 

En 1997, Lee Sallows publie un article dans lequel il fait part de son émerveillement à la découverte d'une correspondance presque évidente entre un carré magique d'ordre 3 et le parallélogramme.

Le même article fait état de sa découverte d'un carré magique de carrés 3x3 presque parfait.

 

 

Parallélogramme vectoriel

 

Un parallélogramme  PQRS.

 

Ses sommets et les points milieux des côtés (T, U, V, W) sont définis par des vecteurs issus d'une origine externe au plan du parallélogramme.

 

 

 

 

 

Définition des 9 points.

 

Par construction du parallélogramme et de ses points milieux, deux points diamétralement opposés sont symétriques. Autrement-dit, les nombres pris par 3 le long d'une ligne sont en progression arithmétique.

 

 

 

Parallélogramme et carré magique 3x3

Formules de Lucas pour le carré magique 3x3

 

c – b

c + a + b

c – a

c – a + b

c

c + a – b

c + a

c – a – b

c + b

 

Correspondance avec les coordonnées des points du parallélogramme.

 

On retrouve exactement la correspondance avec les progressions arithmétiques dans le carré magique 3x3 >>>

 

W

Q

V

R

M

P

T

S

U

 

 

Exemple de correspondance

 

Notez les progressions arithmétiques sur le parallélogramme: de +3 en horizontal et +1 en oblique.

Elles sont nécessairement différentes, sinon le carré serait  bien banal.

 

 

 

Théorème de Sallows

 

Tout parallélogramme définit un carré magique d'ordre 3 unique et réciproquement.

 

Ou d'une façon générale: pour tout parallélogramme du plan, il lui correspond une classe d'équivalence unique de 8 carrés magiques complexes d'ordre 3, et pour toute classe d'équivalence de 8 carrés magiques complexes d'ordre 3, il lui correspond un parallélogramme unique dans le plan.

 

 

 

Modèle avec des nombres complexes

Lee Sallows ne s'arrête pas là. Il imagine son parallélogramme dessiné dans le plan complexe (au passage, devenant un carré), et il simplifie le plus possible les coordonnées.

Nous sommes donc dans le plan complexe et les coordonnées des points milieux sont en 1, -1, i et –i.  D'une certaine façon quatre représentations de l'unité.

En reportant les coordonnées à leur place dans le carré magique, on obtient une représentation reflétant toute la symétrie interne au carré magique d'ordre 3.

 

 

Encore mieux, en adoptant ce codage.

 

"Could anything be more natural, or poetic?"

 

Se peut-il que quelque chose soit plus naturel ou poétique se demande Lee Sallows en conclusion de son article.

 

 

 

 

Suite

*        Carré à échelle alternée – Vers les carrés de Franklin

*         Carrés magiquesIndex

*         Construction matricielle des carrés magiques

*         Carré latins et constructions de carrés magiques

*         Relations mathématiques dans le carré3x3

*         Relations mathématiques dans le carré 4x4

*         Relations mathématiques dans le carré 5x5

*         Symétries dans le carré magique

Voir

*         JeuxIndex

*         Jeux de nombres Index

*        Jeux numériques Index

*        Rectangles magiques

Sites

*         Voir page spéciale

*         The lost Theorem – Lee Sallows – 1997 – Référence pour la rédaction de cette page

Cette page

http://villemin.gerard.free.fr/Wwwgvmm/CarreMag/aaaMaths/Parallel.htm