NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 05/01/2015

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

PHYSIQUE

 

Débutants

Base de la physique

Centre de Gravité

 

Glossaire

Barycentre

 

 

INDEX

 

Barycentre

 

Géométrie

 

Sciences    

Débutant

Calcul

Forme simple

Multiforme

Table

Forme complexe

Intégration

Triangle

Trapèze

Demi-cercle

 

Sommaire de cette page

>>> Principe

>>> Moment

>>> Exemple de calcul

>>>  Trucs

>>> Calcul de y avec l'axe de rotation x

>>> Calcul de x avec l'axe de rotation y

>>> Exemple de l'équerre – Diverses possibilités

>>> Bilan – Formules de calcul

>>> Cas de l'escalier

>>> Empilement de dominos

 

 

 

 

 

Centre de Gravité

Principe du calcul

 

Nous allons nous intéresser à deux particules, chacune ayant une masse donnée. Le calcul fait intervenir une situation imaginaire mettant en jeu la pesanteur (gravité sur Terre).

 

Anglais: Torque or moment of force: tendency of a force to rotate an object about an axis.

 

 

Principe – Rotation potentielle

 

*    Soit un ensemble de points (bleus) de masses données fixées à un axe de rotation imaginaire et quelconque.

*    Le centre de gravité des deux points est un point (marron) où serait concentrée toute la masse et qui aurait le même effet en termes de rotation.

*    La masse équivalente est la somme des masses.
Par contre, où se trouve le centre de gravité? Quelles sont ses coordonnées?

 

 

 

Quel le centre de gravité des particules bleue? Un point quelque part sur la particule marron. L'axe de rotation est là uniquement pour aider à faire le calcul.

 

 

 

Moment d'une force

 

*    Pour caractériser l'effet potentiel de rotation, on fait appel au moment d'une force. Ici nous allons faire agir la force de gravité (le poids).

*    L'effet de rotation est d'autant plus important que la masse est grande et, aussi, d'autant plus que le bras (de levier) est plus long.

 

 

Moment

= poids x longueur du bras de levier

= masse

   x accélération de la pesanteur

   x distance à l'axe de rotation

= m . g . d

 

*    Vous pouvez imager cette définition en dessinant le rectangle dont l'un des côtés mesure la distance à l'axe et  l'autre le poids.

*    L'effet potentiel de rotation dû à cette particule est proportionnel à l'aire de ce rectangle.

 

 

 

Exemple de calcul

 

*    Deux masses ponctuelles sont situées comme indiqué. Quel est leur centre de gravité?

 

*    Nous prenons les axes classiques d'un repère orthonormé comme axe de rotation.

*    Par la pensée, imaginez que l'on tourne la figure pour que les masses deviennent pesantes et fassent tourner un des axes de rotation.

*    Ces forces sont plus ou moins actives en fonction de leur distance à l'axe. En un mot, selon leur moment, le moment de chaque force par rapport à un des axes choisi agit.

*    L'action résultante est la somme des deux actions, la somme des deux moments.

 

*    Alors, le principe est de dire: qu'elle est la masse et son bras de levier tels que le moment soit égal à la somme des moments des deux forces?

 

 

Pour chaque axe: Moment total =

moment de M1 + moment de M2

 

Quelques trucs à saisir!

Pour réaliser le calcul, on se place dans une situation imaginaire en faisant appel à la physique:

*    Les deux axes sont examinés chacun à leur tour: l'un pour calculer l'abscisse et l'autre l'ordonnée du centre de gravité.

*    Les masses sont au bout de tiges imaginaires raccordant les masses à l'axe.

*    L'axe choisi est positionné de façon telle que les masses sous l'effet de leur poids font tourner l'ensemble.

*    C'est le moment de chaque force qui caractérise l'aptitude de chaque masse à faire tourner l'ensemble.

*    Toutes les  contributions sont ajoutées: somme des moments.

*    On cherche une masse unique qui aurait le même moment, le même effet de rotation.

Laissez-vous guider, le calcul est d'une redoutable simplicité …

 

 

 

Calcul de y avec l'axe de rotation en x

 

*    Pour l'axe x, quelle est l'ordonnée y du centre de gravité telle que la masse totale disposée en cet endroit produise le même effet, le même moment.

*    Le moment cherché est la somme des moments par rapport à l'axe x.

 

   

 

Lecture: le moment de la masse équivalente M par rapport à l'axe de rotation x est égal à la distance cherchée (y) multipliée par la masse totale (5 + 3) que nous égalons à la somme du moment de la première particule (M1) égale à sa distance (12) multipliée par la masse (5), plus le moment de M2 qui est égale à la distance (4) multipliée par la masse (3).

 

 

 

Oups! Que faites-vous de g?

Lors du calcul de y on a g en facteur au numérateur qui sera divisé par g au dénominateur. Simplification par g. On a introduit l'effet de la gravité pour mettre en place le calcul, mais finalement cette constante disparaît au cours des opérations.

 

 

Calcul de x avec l'axe de rotation en y

*    Le moment cherché est la somme des moments par rapport à l'axe y.

 

  

 

 

*    Bilan: le centre de gravité se trouve en
(x = 8,125 et y = 9)

 

Attention, du fait des masses différentes en M1 et en M2, le centre de gravité n'est pas situé sur la ligne joignant les deux points. Le système n'est pas homogène.

 

 

 

Cas d'une équerre

Exploration des possibilités de calcul

 

*    Il s'agit d'une équerre homogène telle que dessinée.

 

*    Chaque carré possède son centre de gravité. On représente chaque carré par une particule de masse équivalente en son centre de gravité (points bleus).

 

*    Axe de rotation y

  

 

 

*    Axe de rotation x

  

 

 

En rouge, la valeur des "masses".

 


 

*    Système d'axes au choix

Autant choisir le plus pratique.

 

 

*    On aurait pu se compliquer (un peu) la vie en prenant un rectangle et un carré

 

 

*   
Encore un exemple illustratif qui montre comment retirer une pièce.

*    Ici, on considère la plaque complète de 8 x 8, et on place  les axes de rotation au centre de gravité de cette plaque

*    Puis, on retire le coin haut à droite de 4 x 4.

 

 

Anglais: plaque ou lamelle => lamina

 

 

Bilan

Les coordonnées du centre de gravité se calculent

*    en choisissant deux axes qui semblent les plus sympathiques pour les calculs;

*    en calculant pour k particules de "masse" mk et de coordonnées (xk , yk):  

Un tel calcul avec les pondérations dues aux "masses" s'appelle un calcul de barycentre.

 

 

Théorème de Varignon

Soit une force F telle que .

Le moment de la force F par rapport à un point est égal à la somme des moments des forces F1 et F2 par rapport à ce même point.

Voir Varignon et contemporains

 

 

Cas de l'escalier

 

*    Nous avons vu l'exemple de l'escalier en première page.

*    À première vue, cet objet semble bien symétrique et nous pensons que le centre de gravité est au centre géométrique, le point d'intersection des diagonales (bleues).

*    Certes, mais c'est un escalier. Peut-être que ces zigzags changent les choses …

*    Désormais nous disposons de la méthode pour situer le centre de gravité:
 

*    Nous dessinons le centre de gravité des six formes élémentaires. Ici, s'agissant de rectangles, il s'agit bien du centre géométrique (points orange).

*    Ces six points de "masse" identique reflètent l'escalier complet.

*    Nous calculons le barycentre de ces six points.

*    Avec le système d'axes choisi, nous constatons que ces six points sont symétriques deux à deux. Les moments s'annulent pour chaque paire et pour chaque axe.

*    Le centre de gravité est bien à l'origine des axes choisis (point bleu)

 

 

Cas de l'empilement des dominos

 

*    Domino de masse 1 et de longueur 2.

*    Centre de gravité de ces deux dominos (1) et (2):

 

 

 

 

*    Faisons glisser l'ensemble pour placer le centre de gravité sur l'axe y.

*    L'ensemble des deux dominos est en équilibre avec son centre de gravité à la verticale de l'origine.
 

 

 

 

 

*    Plaçons un nouveau domino (3) sur l'axe x avec un coin en O; et posons dessus notre ensemble précédent, baptisé e2.

*    Centre de gravité de ce nouvel ensemble:

 

 

 

 

*    En faisant glisser l'ensemble vers la droite de 1/3 nous retrouvons un ensemble e3 en équilibre avec son centre de gravité à la verticale de O (sur l'axe y).

 

 

 

*    Vous l'avez compris, en répétant cette procédure de glissement de 1/2, puis1/3, puis 1/4, puis … nous conservons l'équilibre.

*    Intuitivement cette construction ne demande qu'à tomber. Pourtant nous venons de démontrer que l'équilibre est maintenu à chaque fois que l'on ajoute un domino en le glissant d'un pas mesurant  1/k.

 

Voir Paradoxe de la tour penchée et suite harmonique / Dominos

 

 

 

 

Suite

*  Centre de gravité – Formes simples

*  Centre de gravité et barycentreGlossaire

*  Calcul du centre de gravité avec les nombres complexes

Voir

*  ArchimèdeBiographie

*  Euréka

*  Forces

*  Histoire

*  Multiplication

*  SciencesIndex

*  Treuil

Aussi

*  Gravité dans DicoMot

Cette page

http://villemin.gerard.free.fr/aScience/Physique/STATIQUE/CGMoment.htm