NOMBRES - Curiosités, théorie et usages

 

Accueil                           DicoNombre            Rubriques           Nouveautés      Édition du: 14/11/2011

Orientation générale        DicoMot Math          Atlas                   Références                     M'écrire

Barre de recherche          DicoCulture              Index alphabétique                               

     

Nombres

 

Débutants

Géométrie

NOMBRE D'OR

 

Glossaire

NOMBRE

D'OR

Tour d'horizon

Valeurs

Phi et Fibonacci

Proportion

Introduction

Formules

Puissances

Construction

Historique

Fraction continue

Trigonométrie

Géométrie

 

 

 

 

Sommaire de cette page

>>> Historique

>>> Mythe

>>> Aujourd'hui

 

 


 

 

NOMBRE D'OR

*      BIBLE >>>

*    Aucune référence au nombre d'or

*      ÉGYPTE >>>

*    On prétend que

*    Le nombre s'or est présent dans certaines œuvres d'art de l'Égypte ancienne

*    Dans la grande pyramide de Gizeh, le rapport de l'altitude d'une face au demi côté de la base est presque exactement de 1,618

*    Le papyrus Rhind se réfère à un rapport sacré ?...

*    Etc.

*    Mais …

*    Le nombre d'or n'est absolument pas connu des Égyptiens

*    Toutes les observations faites pour montrer que la proportion d'or existe ont été faites quelques millénaires après coup!

*    Une pyramide étant une tombe sacrée, il est plus que pensable que si un tel symbole, la proportion dorée, avait été utilisée, elle aurait été reportée dans les messages figurant dans les pyramides. Or, ce n'est pas le cas.

*    Le système de mesure était essentiellement basé sur les parties du corps. Il n'est pas étonnant de retrouver dans les édifices les mêmes proportions que celles que l'on pourrait observer sur le corps humain

*      GRECS

*    École de pensée du mathématicien grec Pythagore au - IVe siècle ( -570 / -480) qui dit que "  tout est arrangé selon le nombre "

*      Pythagore et ses disciples font la  découverte des segments incommensurables sans doute en s'appuyant sur la proportion d'or

*    Euclide (325 – 265 av. J.-C. ) définit la proportion correspondant au nombre d'or dans les dans " Éléments de géométrie "  au IIIe siècle

*      Euclide constate l'existence d'un partage en extrême et moyenne raison, s'en sert, mais n'en fait nullement le centre de ses préoccupations – Marguerite Neveux

*      Rien, sous la plume d'Euclide, ne rattache cette opération géométrique à quoi que ce soit d'esthétique ni de divin – Hannah Gabriel

*    Les Grecs utilisaient probablement la proportion dorée en architecture, mais il n'en reste aucune preuve. Coïncidences?

*    Vitruve, architecte romain du 1er siècle av. J.-C. , auteur de De Architetura (27 à 27 av. J.-C. ).

*    Il y aborde l'importance du dimensionnement proportionnel en architecture. Pas de référence au nombre d'or mais seulement à l'observation des proportions du corps humain

 

*      MOYEN-ÂGE

*    Beaucoup tentent de trouver le partage euclidien dans les églises ou autres cathédrales de cette époque

*    Fibonacci (Leonardo Pisano: 1175 – 1240) est associé  à ces tentatives. il connaissait certainement cette proportion euclidienne

*      Il est vrai que Fibonacci est mathématiquement lié au nombre

*    Le rapport entre deux nombres de Fibonacci successifs tend vers le nombre d'or

*    Cette suite, conduisant au nombre d'or, est magique. L'ensemble touche "au secret de la création, la mise en relation entre Dieu et les mathématiques" (Hannah Gabriel)

*      RENAISSANCE

*    Le partage euclidien est repris par le moine franciscain italien Fra Luca Pacioli, dit Luca di Borgo (né en 1445) dans " De divina proportione " (rédigé en 198, publié en 1509), illustré par Léonard de Vinci.

*      Il s'extasie devant l'ingéniosité du " partage en extrême et moyenne raison " (En géométrie, raison veut dire proportion)  et en décrit ce qu'il nomme les treize effets.

*      C'est un traité purement mathématique. Rien sur le plan esthétique ou artistique

*    Léonard de Vinci réfléchit aux proportions idéales du corps humain, basées sur le nombre d'or qu'il désigne par " sectio aurea "

*      En 1492, il réalise le fameux "Homme vitruvien" qui illustrerait la divine proportion

*      Il mentionne la divine proportion dans son Traité de Peinture

*      Par contre, la recherche de cette proportion dans les oeuvres de Leonardo fait souvent appel à des soustractions douteuses d'éléments dans les toiles

*      Il ne fait aucun doute qu'il fut consciencieusement exploité par les artistes de la Renaissance: la divine proportion.

*      L'édition italienne du "de Architectura" de Vitruve utilise le nombre d'or pour analyser la façade de la cathédrale de Milan.

*      La proportion divine ou dorée est symbolisée par le dodécaèdre, synthèse géométrique de cette relation. Le dodécaèdre rassemble 12 pentagones.

*    Johannes Kepler (1571- 1630) recherche Dieu dans la proportion divine

 

*      XXe SIÈCLE >>>

*    Martin Ohm (mi-1800), mathématicien allemand, parle de "der goldene Shnitt", la section d'or

*    Adolf Zeising (1868) donne une valeur de perfection esthétique à la section d'or dans son ouvrage "das Pentagramm"

*      Nombreux sont ceux qui à sa suite tenteront de voir la section d'or un peu partout

*      Ces écrits seront pris comme pain bénit par la suite et contribueront à la création de la légende sur le nombre d'or

*    1932, naissance du " nombre d'or ", baptisé par un prince roumain, Matila prince Ghyka, qui tente de montrer qu'il existe une esthétique scientifique.

*      Pour affirmer que le nombre d'or est la clef mathématique de la beauté, il se fonde sur le pentagone dont les diagonales forment une section dorée.

*      En 1931, il publie: "Nombre d'Or. Rites et rythmes pythagoriciens dans le développement de la civilisation occidentale".

*      Il "profite" largement des élucubrations historiques du siècle précédents!..

*    Théodore Andrea Cook, journaliste, publie en 1914, un ouvrage sur les courbes de la vie tout en explorant le travail de Léonard de Vinci.

*      C'est lui qui nomme le nombre d'or par la lettre grecque PHI majuscule (F) en hommage au sculpteur grec Phidias. Il fut émerveillé par sa visite du Parthénon à Athènes, dont la construction (447 – 432 av. J.-C.) a été dirigée par Phidias

*      Il indique que le Parthénon aurait une proportion dorée… C'est vrai, mais à condition de supprimer sa première marche!

*    Léger, Kupka, Duchamp, Jacques Villon, les artistes de la Section d’or, voient ce nombre comme la porte d'harmonie

*    Le Corbusier (1946) y découvre le secret d'une construction en série en inventant le Modulor, système de proportions architecturales pour harmonie et rapidité de construction.

*    Salvador Dali utilise le rectangle d'or dans son tableau : " demi - tasse géante volante, avec annexe inexplicable de cinq mètres de longueur "

 

 

 

 

LE MYTHE DU NOMBRE D'OR

 

Le nombre d'or au XIXe et XXe siècles aurait exercé une fascination certaine. Sans doute du même type que celle connue lors de la recherche de la pierre philosophale.

Quel est le principe qui à lui seul résumerait le fonctionnement de l'Univers?

 

 

Marguerite Neveux

Université de Paris I - publie un livre:

 

" le nombre d'or, radiographie d'un mythe "

 

*    Elle y montre que, à partir de 1932, les adeptes du nombre d'or dissèquent et martyrisent les œuvres d'art pour y débusquer le nombre magique.

*    En fait, on trouve plutôt l'usage fréquent d'une proportion banale par les architectes et les artistes 5/8 = 0,625, proche de l'inverse du nombre d'or 0,618.

*    Il semble donc que le nombre d'or ne soit pas vraiment répandu avant Le Corbusier qui, lui, croyait au pouvoir de ce nombre.

 

 

Hannah Gabriel

Doctorat en sciences humaines.

 

"Le nombre d'or –

Histoire et symboles dans les religions, les arts et les sciences"

 

*     En 2005, elle approfondit cette thèse du mythe:

 

*     Depuis la renaissance et jusqu'au XXe siècle, les hommes ont associé ce qui n'était qu'un théorème géométrique à toutes les formes de cultes de religions aussi loin qu'ils étaient en mesure de remonter dans le temps.

*     Pourtant:

*     aucune trace historique de la divine proportion en Égypte et Grèce antiques.

*     pour faire valoir la proportion, il faut amputer les édifices de certains morceaux

*     Certes, la proportion mathématique existe, bien entendu.

*     Par contre son caractère divin est réfuté, car non attesté: son caractère sacré est une injure à la réflexion logique! dit-elle.

*     Matila Ghyga, à l'origine de la légende moderne, a signé un ouvrage intéressant témoin d'une quête, mais ses méthodes n'étaient pas bonnes.

*     Les petits arrangements pour aboutir à sa théorie n'ont rien de scientifiques.

*     Il s'est tout simplement fabriqué un mythe qui s'est développé sur un terrain favorable.



 Toute cette page a été revisitée en 2006 en s'appuyant sur le livre de Hanah Gabriel

 

 

Aujourd'hui- 2010

 

*    Nombreux sont ceux qui revendiquent une proportion harmonieuse, magique, voire religieuse en considérant le nombre d'or.

 

Chirurgie esthétique

*    Remodelage des parties du corps, spécialement la face, en tenant que les proportions du corps humain sont  idéales de beauté lorsqu'elles reflètent le nombre d'or.

*    Pour se donner une idée, voici un exemple typique pour lequel les proportions sont comparées au nombre d'or (1,618) et à la fraction 3/2 (1,5).

 

Nombril = sol-nombril / nombril – haut du crâne

Épaules = largeur d'épaule / épaule à coude

Bras = épaule à coude / avant-bras

Bras-main = avant-bras / longueur de main

Bouche H = largeur de bouche au repos / largueur de nez

Bouche V = menton-bouche / bouche-nez

Dents = largueur incisive médiane / largeur incisive latérale

 

*    Conclusions: ces rapports sont proches de 1,5 à 1, 6; par contre impossible de conclure s'ils sont plutôt convergents vers le nombre d'or ou vers le rapport 3/2.

 

Religion

*    Affirmation que la Mecque, par volonté divine, est situé sur le nombre d'or du monde. Les proportions utilisées sont du type:

*    rapport des distances aux pôles: 12 348,32 / 7 631,68 = 1,61803…
Mes mesures en km sont effectivement de cet ordre: 12 404 / 7 632 = 1,625

*    rapport des distances en longitude;

*    rapport des distances sur la ligne de solstice;

*    etc.

 

Voir les sites proposant des vidéos sur ces sujets

 

 

 


 

Suite

*    Valeurs du nombre d'or

*    Divine proportion

Aussi

*    Cercle

*    Constante Pi

*    Constantes Mathématiques

*    Série du type Fibonacci et cousins

DicoNombre

*    Nombre 1,618…

Livres

*     Le nombre d'or – Histoire et symboles dans les religions, les arts et les sciences
      – Hannah Gabriel – Éditions de Vecchi – 2005

*     Le nombre d'Or. Radiographie d'un mythe
      – Marguerite Neveux – éditions du Seuil -  1993

Autres sites

*     Le nombre d'or

*     Le nombre d'or

Sites de

:

Eric Weisstein - mathworld.wolfram.com

*     Golden Ratio

*     Fibonacci Number

*     Logarithmic Spiral

Autres sites

 en anglais

*     Golden number

*     Golden ratio links